Radiateur, bandeau

Qu’est-ce qu’un désembouage ?

Notre système de chauffage est basé sur la circulation d’un volume d’eau chaude qui réchauffe les appartements par l’intermédiaire de radiateurs.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, certaines des tuyauteries utilisées pour transporter l’eau chaude, si elles sont étanches à l’eau, ne sont pas rigoureusement étanches à l’air.  Ce phénomène contribue à la formation  de produits insolubles transportés ensuite dans l’eau de chauffage. Ces particules en suspension se déposent au cours du temps dans l’installation et en particulier dans les radiateurs au point d’en boucher certains.

Le syndicat des copropriétaires a, dès l’origine, pris des mesures pour contrôler ce phénomène :

  • mise en place d’un système de filtration adapté,
  • addition dans l’eau de chauffage de produits destinés à limiter la formation et le dépôt de boues.

Malgré ces précautions, il est nécessaire de procéder tous les 5 à 7 ans à une grande opération spécifique de nettoyage, le désembouage.

Robinet thermostatique
Exemple de robinet thermostatique

Pour que cette opération soit efficace et en particulier pour que les radiateurs des appartements puissent en bénéficier pleinement (pour éviter les percements et les baisses d’efficacité) il est indispensable d’appliquer strictement les consignes données
par les opérateurs :

  • Dès l’annonce de l’opération, ouvrir au maximum les robinets d’arrivée d’eau dans les radiateurs (robinets thermostatiques).
    Robinet thermostatique Danfoss
    Robinet thermostatique Danfoss

    A noter :  nous avons constaté que certaines couronnes avaient été mal remontées lors d’une intervention précédente, il est impératif de tourner à fond les robinets dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (counter-clockwise for English speakers).

  • Lors des opérations de rinçage, il faut également permettre aux opérateurs d’intervenir sur tous les radiateurs de chaque appartement à la date imposée par le planning de réalisation.

7 réflexions sur « Qu’est-ce qu’un désembouage ? »

  1. Bonjour,
    Nous devons ouvrir à fond tous les robinets thermostatiques, mais vous ne dîtes rien concernant le robinet de régulation à l’entrée de l’appartement. Faut-il également l’ouvrir à fond (au risque d’avoir trop chaud) pour que le produit circule, ou bien peut-on laisser son thermostat tel que, au risque que ce robinet principal ne soit pas vraiment ouvert (comme ces temps-ci où il faut très doux) et que le produit ne circule pas assez… ?

    1. Bonsoir Monsieur
      Merci de votre question qui permet de corriger un oubli.
      A plus de 400€ le radiateur percé ou à plusieurs jours de froid en plein hiver à cause du bouchage d’un ou plusieurs radiateurs il est certainement préférable de consentir le coût et la gêne de, peut-être, quelques jours de surchauffe. Comme vous le suggérez il faut essayer de provoquer l’ouverture maximale du robinet de régulation placé avant le compteur thermique en réglant par exemple son thermostat Danfoss TP5E sur une température fixe de 23°C.

  2. Bonjour,
    actuellement il fait doux, il n’y a pas besoin de chauffage et le thermostat de mon appartement est éteint. Je veux bien ouvrir tous les robinets une journée, pour une opération ponctuelle, mais si j’ai bien lu l’affiche dans l’ascenseur, il faut les ouvrir plusieurs semaines d’affilée, et ça veux dire surconsommer du chauffage ! Pourquoi cela n’est-il pas fait l’été, quand on peut faire circuler l’eau sans gaspiller des calories ?

  3. Bonjour, je me permets de revenir à la charge après avoir relu l’affichette dans l’ascenseur : la période annoncée pour les travaux de nettoyage va du 10 octobre au 5 décembre 2018, soit presque 2 mois !!!
    Un tel délai pour ce genre de travaux, quelle que soit la période de l’année, ça n’a pas de sens, et il n’est pas question que je laisse mon chauffage ouvert aussi longtemps, alors qu’il fait doux, que je suis déjà obligé d’ouvrir les fenêtres pour rafraichir l’appartement, et que même en plein hiver, je fais une utilisation très parcimonieuse du chauffage.

  4. Bon je me suis énervé pour rien. Ce n’est plus 2 mois, mais juste le temps d’une intervention du chauffagiste dans l’appartement, un jour donné. Voilà qui est nettement plus réaliste et gérable 🙂
    Bien cordialement,
    Thierry

  5. Bonjour,

    Merci à ce site et à ses participants qui nous permettent d’avoir une meilleure compréhension de ce qu’il faut faire à propos du chauffage et de répondre aux questions que TOUS les résidents se sont posées.
    Car ce ne sont pas les 2 misérables lignes d’explication du courrier de Disdero (affiché dans les ascenseurs) qui pouvaient permettre de savoir ce qu’il fallait faire.
    Pourrait-on demander à Disdero un peu plus de professionnalisme et notamment d’indiquer clairement et en détail ce qu’il convient de faire (au moins pour de prochaines interventions) ?
    Autre chose :
    La gardienne m’a dit que le planning ne pouvait pas être modifié, ce qui va entraîner le fait que beaucoup d’appartements ne pourront être visités. Il est certain que tenir compte des absences de certains résidents est un travail supplémentaire, mais qui ne demande ni un gros effort ni beaucoup de temps.
    Cela devrait faire partie du service offert par Disdero, enfin par son sous-traitant (puisque c’est le cas) dont on ne connaît d’ailleurs pas le nom.
    Cordialement,
    Gérard

    1. Les travaux de désembouage ont commencé et, s’il faut reconnaître que l’information donnée par Disdero n’a pas toujours été très claire, il m’est possible de partager un peu des leçons obtenues lors d’un des premières journées de leur travail dans les appartements. En effet, les techniciens de Disdero sont passés dans mon appartement la semaine dernière. Je peux donc donner quelques éclairages qui seront peut-être utiles à d’autres.

      Tout d’abord, l’opération prend une à deux heures selon la taille de l’appartement et les difficultés rencontrées. Chaque appartement est différent, mais plus il y a de radiateurs plus c’est long. Les techniciens commencent par faire des raccords sur le palier et amènent un tuyau jusque dans une cuvette de WC au plus près de l’entrée.

      Robinet thermostatiqueEnsuite, tous les radiateurs vont être soigneusement fermés. Puis chaque radiateur sera ouvert individuellement pour le nettoyer spécifiquement.

      Si votre chauffage a été en fonctionnement pendant les semaines récentes, les produits de désembouage ont bien circulé dans les radiateurs mais il n’y a visiblement que cette opération appartement-par-appartement et radiateur-par-radiateur qui retirera les boues accumulées. Et je peux vous dire que cette opération n’est pas pour rien : les jus qui sont extraits à cette occasion démontrent l’utilité de la manœuvre sans aucun commentaire. Quand on parle de « boue, » il faut bien entendre « vase » et « dépôts ». Ce qui est retiré (même en étage haut) n’est clairement (!) pas en faveur d’un bon chauffage.

      J’en déduis facilement que l’opération est plus que nécessaire (et il est sensé y avoir encore plus d’accumulation de boues dans les étages inférieurs que ce que j’ai pu observer en étage élevé). L’efficacité de chaque chauffage individuel en dépens (autant que l’efficacité d’ensemble à ce que je comprends).

      Nous avons tous noté que les dates de passage étaient imposées par Disdero, sans grande concertation. Cela mène certainement à des conflits d’agenda. A ce que j’ai pu voir, il est compliqué pour les techniciens de travailler autrement que par palier complet (je doute qu’ils acceptent de courir d’un appartement à un autre, de bâtiment en bâtiment ou d’étage en étage). Mais surtout, les techniciens ne pourront pas « négocier » ; ils sont dépendant des plannings qui leur ont été attribués. Discussion toujours possible directement avec Disdero ? Je n’en suis pas certain.

      Au demeurant, les techniciens sont attentifs, polis et précis. Ils tiennent à ne pas salir l’appartement, ils écoutent vos recommandations mais ils ont des opérations précises à faire.

      Radiateur en fonte - gravureEnfin, quand Disdero indique que les radiateurs doivent être accessibles, ce n’est pas une plaisanterie : il peut être nécessaire de passer tout autour du radiateur ou en dessous de celui-ci. Faites donc de la place ; pas de meuble devant, pas d’objet dessus et laissez de l’espace libre pour le technicien (de toutes manières, le chauffage est plus efficace si le radiateur est bien dégagé, n’est-ce pas ?)

      Au final, j’espère que cela pourra éclairer certains sur une opération (le désembouage) qui semble critique dans notre résidence au vu de la constitution de notre système de chauffage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.