Archives par mot-clé : rappels

Arrosage des balcons et terrasses

Rappel à tous les résidents : l’arrosage des balcons (pour des plantes ou pour son nettoyage) doit se faire de manière raisonnable, avec des quantités d’eau limitées et si possible entre 22:00 et 06:00. En effet, l’arrosage à grande eau se traduit inévitablement par un déversement brutal et non-maîtrisé d’un déluge sur les passants dans la rue ou aux étages inférieurs. Le but de l’arrosage est d’apporter de l’eau aux plantes, pas de les noyer, de remplir les soucoupes, les fonds de balcons ou de fournir une douche gratuites aux passants.

Plus l’étage est élevé et plus l’événement est désagréable pour ceux qui passent en dessous des barbacanes.

Pour mémoire, la chute d’eau, la chute d’objets (pot de fleurs ?), ou les infiltrations résultant d’un arrosage peuvent faire l’objet d’une action spécifique. Le résident est, en droit, considéré comme responsible des dommages et peut être amené à prendre à sa charge tout dommage à la copropriété ou aux tiers.

Assemblées Générales – Les majorités (rappel)

Les différentes résolutions qui figurent à l’ordre du jour d’une Assemblée Générale sont votées par les participants (en tenant évidemment compte des « pouvoirs » envoyés par les copropriétaires absents). Suivant la nature de la résolution, différentes majorités sont requises, comme expliqué ci-après.

La majorité simple (article 24)

Elle correspond à la majorité des voix des copropriétaires présents ou représentés à l’assemblée générale qui ont voté. Ce qui exclut donc les abstentionnistes dans le calcul de cette majorité.

Elle concerne toutes les décisions de gestion courante de l’immeuble, et suffit chaque fois que la loi n’a pas exigé une autre majorité. Exemples : travaux d’entretien sur les parties communes et les équipements, approbation des comptes, etc.

A noter que la mise à jour du règlement de copropriété, pour tenir compte de nouveaux textes parus, peut se faire avec cette majorité simple.

La majorité absolue (article 25)

Elle correspond à la majorité absolue de toutes les voix de tous les copropriétaires, qu’ils soient présents ou non à l’assemblée. Exemples de décisions concernées : la réalisation de travaux obligatoires du fait de dispositions législatives ou réglementaires (portes d’ascenseurs, ravalements, etc.), la nomination du syndic, etc.

Dans la plupart des cas, si l’assemblée ne dégage pas une majorité absolue, la même assemblée peut statuer, dans un second vote, à la majorité de l’article 24.

La double majorité (article 26)

Il faut réunir à la fois les deux tiers des voix et la majorité de tous les copropriétaires, présents ou non. Il s’agit de décisions importantes, par exemple l’acquisition ou l’aliénation de parties communes (sans changement de destination de l’immeuble), ou encore l’établissement ou la modification du règlement de copropriété en ce qui concerne l’usage et la gestion des parties communes, etc.

L’unanimité

La loi exige l’unanimité de tous les copropriétaires quand il s’agit de décisions fondamentales qui modifient les grands équilibres de l’immeuble. Par exemple, l’aliénation de parties communes, avec changement de destination de l’immeuble, ou encore la modification de la répartition des charges.

Accident du travail

Notre gardienne, Mme Céleste Fernandes, est actuellement en arrêt de travail.

Cela provient du « dépôt sauvage » dans une poubelle à papiers, de déchets de verre particulièrement coupants. Il faut donc rappeler que le respect des conditions d’usage de chacune des poubelles n’est pas seulement destiné à protéger l’environnement (en facilitant le recyclage) mais est aussi une nécessité pour le bon fonctionnement de la copropriété (et la sécurité de son personnel).

Pendant l’arrêt de travail de Mme Fernandes, il a été fait appel à la société Azurel pour assurer les tâches de la gardienne.

Nous souhaitons un prompt rétablissement à Mme Fernandes et nous espérons que cela sera une leçon retenue par tous, pour tous.

Déchets – Arbres de Noël

Petit rappel : dans quelques jours, votre arbre de Noël sera sans doute destiné à finalement quitter votre appartement. S’il s’agit d’un arbre véritable et que vous n’avez pas l’intention d’aller le replanter ailleurs, vous serez tenté de le jeter dans les poubelles. Non !

Les arbres de Noël comme les autres déchets végétaux peuvent être déposés dans les déchetteries fixes du département.

Mais la mairie de Courbevoie a simplifié ce casse-tête : déposez vos sacs de déchets végétaux devant la résidence le dimanche soir à partir de 20h et le lundi matin avant 7h.

  • Pas dans les poubelles marrons de notre résidence,
  • Pas dans les locaux à poubelles,
  • Pas dans la rue sans sac. La mairie peut vous fournir des sacs adaptés.

C’est la règle améliorée par la mairie de Courbevoie.

Déchets – Les vêtements

Cas particulier de déchets : les vêtements usagés sont recueillis dans des conteneurs spécialisés disposés en plusieurs endroits stratégiques de la ville de Courbevoie. Les plus proches de chez nous se trouvent…

Place des Trois Frères Leboeuf

Ils sont donc à proximité immédiate du Franprix, à l’opposé de l’entrée du parking souterrain ou du manège pour les enfants.

Continuer la lecture de Déchets – Les vêtements

Déchets – Les piles et accumulateurs

Attention ! Les piles, les batteries et les petits accumulateurs électriques doivent être recyclés exclusivement dans les bacs spécialisés pour cette destination (pas dans les poubelles de la résidence), pour plusieurs raisons :

  1. certaines piles contiennent des produits toxiques qui ne doivent pas être relâchés librement dans la nature (ou dans un incinérateur municipal), comme du mercure.
  2. certaines batteries et accumulateurs contiennent des produits potentiellement explosifs, comme le lithium.

Gardez un petit bac en plastique ou en carton dans un tiroir de la table de l’entrée pour y déposer les piles épuisées. Vous ne le viderez pas dans une poubelle de la résidence, mais vous les porterez à l’occasion dans le bac d’un magasin d’électroménager ou d’informatique grand public (entre Auchan, la FNAC, Darty et tous les autres magasins de nos alentours, vous n’avez que l’embarras du choix).

Déchets – Comment recycler (plus) facilement chez soi

Idée pour faciliter la gestion des ordures quand on veut recycler efficacement : avoir plusieurs poubelles sous l’évier.

  • pour les ordures ménagères, une petite poubelle qui sera vidée quotidiennement dans les poubelles marrons au rez de chaussée de votre bâtiment.
  • pour le verre, un petit container ouvert qui permet de déposer les bouteilles qui seront descendues dans les poubelles vertes.
  • pour les emballages, un grand carton recevra facilement les papiers et plastiques destinés aux poubelles jaunes (inutile de descendre tous les soirs avec le courrier de la journée ou une bouteille en plastique).

Bien sûr, il n’est pas question de garder des ordures ménagères chez soi sous prétexte de recyclage. La santé et l’hygiène passent en priorité.

Mais un peu d’organisation peut nous aider à mieux protéger notre environnement et à mieux utiliser les poubelles de notre résidence.

Déchets – Feuilles mortes

Feuilles mortes et autres déchets végétaux devaient jusqu’ici être déposés dans les déchetteries fixes du département. Encore plus simple : déposez vos sacs de déchets verts sur la rue devant la résidence le dimanche soir à partir de 20h et le lundi matin avant 7h.

  • Pas dans les poubelles marrons de notre résidence,
  • Pas dans les locaux à poubelles,
  • Pas dans la rue sans sac.

C’est la règle améliorée par la mairie de Courbevoie.

Attention : pas de vrac ! La mairie peut fournir des sacs.

Déchets – Le verre

Le verre, c’est dans les poubelles vertes !

Facile de s’en souvenir : cela rime presque.

Facile à reconnaître : nos poubelles vertes ont une ouverture circulaire restreinte pour n’accueillir que des bouteilles (ou des pots de confiture).

N’oubliez pas de retirer les bouchons en plastique et couvercles en métal qui sont destinés à aller dans la poubelle jaune.


Note : il faut malheureusement le rappeler ; le verre est coupant et ses éclats sont dangereux. Si vous étiez tenté de mettre vos déchets de verre dans une autre poubelle, vous mettriez en danger les ouvriers qui manipulent nos poubelles, aussi bien que notre gardienne.

Déchets – Les recyclables / poubelles jaunes

La poubelle jaune est celle qui est sensée être la plus utilisée pour le recyclage : elle accueille l’immense majorité de nos emballages, et Dieu sait combien les plastiques et les cartons sont présents pour protéger tout ce que nous achetons.

Donc, il faut y mettre tous les emballages vides, en papier, en plastique, en carton léger. De manière générale il vaut mieux séparer papier et plastique, mais surtout il faut éviter de laisser un papier (un journal par exemple) dans son emballage plastique (le film de protection du journal par exemple).

Les exceptions notables à retenir (les produits qui ne doivent pas aller dans le bac jaune) :

  1. Les grands cartons industriels (l’emballage de la télé, le carton de livraison d’Amazon) sont trop compliqués à manipuler par le site de recyclage (et trop encombrants pour la poubelle jaune) ;
  2. le polystyrène expansé (ces chips d’un plastique blanc très léger qui sert souvent de remplissage dans un carton ou la barquette de plastique ultraléger qui accueille la viande de supermarché)  qui n’est pas compatible avec les processus de recyclage des autres plastiques ;
  3. les films de plastique comme les sacs de plastique et les emballages cadeaux ;
  4. les emballages de corps gras (le pot de beurre, la bouteille d’huile).

Référence absolue en la matière : le site de la ville de Courbevoie.