Bouclier tarifaire

Le gouvernement a annoncé la mise en place d’un “bouclier tarifaire” pour protéger le porte-monnaie de certains utilisateurs d’énergie face aux hausses de prix parfois astronomiques. Dans ce cadre, notre syndic représenté par M.Dano a demandé à notre fournisseur Seinergie de réclamer cette assistance.

Bonne nouvelle : la copropriété a ainsi récemment reçu une somme de plusieurs milliers d’euros collectée par notre fournisseur de chauffage et d’eau chaude. Cette somme viendra en déduction des dépenses de l’exercice 2023 (en clair : personne ne recevra de chèque, mais nous en verrons tous nos charges un peu allégées).

Evolution en faveur de la vie privée

Après les récentes prises de position de la CNIL et de plusieurs organismes similaires en Europe, il apparaissait que l’emploi de Google Analytics pour suivre les statistiques de visite de notre site web était non-conforme aux exigences de la RGPD (en particulier, parce que les données de Google sont stockées aux Etats-Unis et non pas en Europe comme légalement exigé).

Nous avons donc modifié le site (c’est un travail dans les soutes qui ne se voit pas beaucoup, il est vrai) pour retirer Google Analytics et commencer à utiliser une solution complètement intégrée au site lui-même (avec stockage des données éventuellement privées en France). Nous utilisons donc maintenant l’outil Matomo.

Dans les semaines à venir les pages qui mentionnent l’usage de Google Analytics seront également modifiées pour refléter ce changement.

Il ne devrait pas y avoir d’impact sur la navigation au quotidien. Mais signalez-nous tout incident éventuel.

Nota bene : d’autres évolutions dans cette direction sont prévues et nous vous en informerons ici, bien sûr.

Travaux extérieurs Enedis

Enedis effectue, depuis la semaine dernière, des travaux pour enfouir les câbles électriques temporaires qu’ils ont installés dans le cadre de l’aménagement d’un nouveau commerce. Cela a d’ores et déjà déclenché des désagréments sensibles à l’entrée du parking et dans l’allée de l’avenue de l’Arche.

Dans la mesure où ces travaux sont effectués sur la voie publique (y compris l’allée d’accès à notre immeuble), ni le syndic ni le Conseil Syndical n’ont été informés de ces travaux, si ce n’est par les affichages obligatoires effectués par Enedis sur le lieu des travaux. Le chaniter est autorisé jusqu’au 4 novembre selon ce qui y est indiqué.

Nous n’avons malheureusement pas d’autres informations.

Petites recommandations pour un meilleur chauffage

Voici les premiers frimas revenus. Nous voudrons avoir chaud dans nos appartements. Il est temps de s’occuper du sujet.

  • Thermostats : pensez à vérifier les réglages (en particulier, pour un thermostat programmable qui pourra baisser la température la nuit et pendant votre absence) et, si vous avez un thermostat Danfoss d’origine, vous trouverez ici son mode d’emploi.
  • Radiateurs : rouvrez et réglez les têtes thermostatiques.
  • Fenêtres : il est utile de vérifier que les joints n’ont pas trop vieilli depuis l’année dernière (le chauffage sera moins efficace si les fenêtres fuient et injectent de l’air froid).

Les encombrants c’est dans la rue, mais pas n’importe comment

Petit rappel : le ramassage des encombrants a lieu par les services de la Mairie à condition de déposer les objets au bord du trottoir, le mardi soir après 20 heures.

Encore mieux, la mairie de Courbevoie accepte le retrait les autres jours de la semaine à condition de prendre rendez-vous (48 heures à l’avance) avec la Mairie.

Sur le site de la Mairie.

Par téléphone au 01 71 05 75 35.

Rappel : le dépôt d’encombrant en dehors des jours de ramassage ou sans rendez-vous est passible d’une amende de 1500 euros. Un simple coup de fil, c’est facile !

Mais le dépôt des encombrants ne se fait pas dans les locaux à poubelles. Quel que soit le jour. Les autres déchets sont déposés à l’intérieur des poubelles en fonction des critères de tri.

Contre-exemple
à ne pas imiter

Economies d’électricité

En ces temps d’incertitude économique et énergétique, je voulais partager quelques pistes pour que chacun puisse participer à son niveau.

Le Syndic, le Régisseur et le Conseil Syndical sont à l’écoute de propositions (certaines sont arrivées et déjà à l’étude) pour trouver des moyens de réduire la consommation électrique en charges communes.

Par ailleurs, voici quelques pistes pour chacun d’entre nous, copropriétaire ou résident :

  • Avez-vous encore de vieilles ampoules “à filament” ? Elles consomment sensiblement plus que les ampoules à LED. Et elles durent moins longtemps. Il est peut-être temps de faire le tour son propre appartement.
  • Même question à propos des lampes dit “halogènes”. Très agréables éclairages indirects, ils consomment entre 150W et 800W (peu d’ampoules “à filament” dépassent 100W ; ne parlons pas des LEDs). Malheureusement, il n’y a guère de solution satisfaisante (pour apporter simultanément la puissance lumineuse et une faible consommation électrique) dans le format des “ampoules” dites “hologènes”. Le mieux reste donc de remplacer le lampadaire.
  • Si vous avez un ordinateur fixe et un ordinateur portable, vous pouvez peut-être choisir lequel utiliser en fonction de l’usage. Entendu, pour les eux vidéos, un PC portable ne suffit pas. Mais pour consulter le web, ses mails, il n’est pas la peine d’allumer un PC fixe qui consomme souvent 2 fois à 5 fois plus que le portable.
  • Un ordinateur ou une console de jeu vidéo consomment beaucoup moins s’ils sont éteints, même en “sommeil”. Comme exemple, je suis récemment tombé sur un article anglais à propos de la différence entre les modes “Energy saver” et “Instant On” sur les consoles XBox : 5 livres (à peu près 5€) par mois en facture d’électricité (à peu près 3 Watts de consommation).
  • Le réglage du réfrigérateur est peut-être un peu “énergique”. Un degré moins froid peut faire toute la différence en consommation électrique : la zone la plus froide doit être entre 0°C et 4°C. Si le votre est réglé sur 0°C, il n’y a pas de mal à le régler sur 3°C. Même chose pour le congélateur à régler sur -18°C (pas plus bas, mais pas plus haut). [Chaine du froid]

Responsabilité collective en ces temps difficiles peut rimer avec réduction des charges. Pourquoi pas ?

Avez-vous d’autres idées pratiques à appliquer ?

Quartier du Faubourg de l'Arche, à Courbevoie