Google Nest, bandeau

Thermostat intelligent – Avantages et inconvénients

Un thermostat est un outil critique pour économiser le chauffage dans nos appartement. Le principe est d’avoir une commande centrale qui décide de couper l’arrivée d’eau chaude quand il fait suffisamment chaud, les robinets thermostatiques servant alors à affiner la température pièce par pièce.

Dès la construction de nos immeubles, il a été installé des commandes programmables de marque Danfoss Randall. Dans la plupart des appartements de la résidence, ces thermostats sont toujours fonctionnels (ils ont parfois été remplacés). Leur principal avantage (au prix d’une programmation qui n’est pas toujours d’une limpidité extraordinaire) est de permettre de baisser ou augmenter le chauffage à certaines heures (en milieu de journée ou la nuit) ou certains jours (le week-end).

Plus récemment, sont arrivés des thermostats dits intelligents qui permettent de fixer ces programmations (sont-ils plus simples ?) mais aussi de suivre le fonctionnement soit en temps réél, soit après coup. Et ils peuvent être commandés de loin (par exemple, pour allumer le chauffage avant d’arriver). Certains (comme Nest de Google) vont aussi apprendre vos horaires habituels pour reconnaître à votre présence la nécessité de déclencher le chauffage (ou pas) à certaines heures.

Quoi qu’il en soit, si vous n’arriviez pas à programmer votre thermostat précédent, vous aurez une commande différente (plus facile, moins facile ? cela dépendra de chacun). Et dans ce cas, vous aurez la possibilité de mieux réguler votre température et votre consommation de chauffage (vos charges).

Mais ne rêvons pas. Si vous avez su programmer votre thermostat actuel, il n’est guère certain que vous pourrez améliorer considérablement votre consommation de chauffage. Les performances des uns ne sont pas forcément celles des autres.

8 réflexions sur « Thermostat intelligent – Avantages et inconvénients »

  1. Bonjour,
    je souhaiterais remplacer mon thermostat par un Nest. Apparemment, ça n’a pas l’air si simple à installer, et la marque recommande de passer par un pro.
    Il y a notamment un boitier « Heat Link » à raccorder à la vanne.
    Est-ce que quelqu’un en a déjà installé un dans la résidence ?
    Si je dois passer par un pro, est-ce que je dois faire appel à Disdero ?
    Merci d’avance pour vos réponses et éventuels retours d’expérience

  2. Bonjour et merci pour votre réponse.
    Je n’avais pas remarqué qu’il y avait un second article sur le même sujet, et que quelqu’un avait signalé avoir installé un Nest.
    Un installateur recommandé par Nest vient installer le mien jeudi matin.
    Je ne manquerai pas de revenir ici pour faire un retour d’expérience.
    Bien cordialement,
    Thierry.

  3. Bonjour,
    comme annoncé, je viens « au rapport » concernant l’installation de mon thermostat Nest.
    Un installateur agréé par Nest est venu ce jeudi matin pour procéder à l’installation. J’ai beau être plutôt bricoleur, je n’aurais pas réussi à la faire moi-même.
    Ce thermostat a la particularité d’être en 2 morceaux : un boitier « Heat-Link », qui déclenche ou arrête le chauffage (en l’occurrence, la vanne qui se trouve sur le palier) et le boitier de commande tout rond.
    Le 1er a été installé dans l’armoire électrique, à l’intérieur de l’appartement donc, le second à la place de l’ancien thermostat.
    En théorie, le branchement n’est pas compliqué, et bien expliqué dans la notice : il faut brancher le Heat-Link sur le secteur 220V, connecter d’un côté les fils vers la vanne, de l’autre les fils vers le boitier rond, en réutilisant les fils de l’ancien thermostat.
    Le problème c’est qu’il faut réussir à identifier tous ces fils dans l’armoire électrique !
    L’installateur lui, les a repérés tout de suite. Il les a tous testés un par un pour être sûr de ne pas se tromper, puis a effectué les branchements.
    Je n’ai pas vu comment tout cela était connecté avant, mis à part que la vanne était alimentée en 220v depuis le tableau électrique, à partir d’un « fusible » dédié (chez moi, c’est le 11ème sur la série de 13), sur lequel est également branché l’amplificateur/routeur du signal TV, que l’on a débranché (il ne sert plus à rien, avec la fibre).
    L’intervention à duré moins d’1h, et m’a coûté 98€.
    J’ai trouvé l’installateur très compétent et très pro, je le recommande vivement, et je transmettrai ses coordonnées avec plaisir à qui est intéressé.
    Voilà, il ne me reste plus qu’à « apprivoiser » la bête en découvrant toutes les possibilités de paramétrage.
    Cordialement,
    Thierry Brochard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.